Qu’est-ce que la Sophrologie ?




La Sophrologie se définit comme la Science de la conscience et des valeurs de l’existence.



Les fondements


© Source: unsplash.com / Auteur: Pietro De Grandi

Les racines étymologiques du terme viennent du grec :

SOS  = Harmonie, PHREN = Esprit, conscience, LOGOS = Science.

Cela traduit une quête de l’harmonie par l’acquisition d’un état de conscience accru, permettant d’être en cohérence avec ses besoins profonds, ses valeurs, pour s’épanouir dans son environnement.

Cette méthode permet d’améliorer et renforcer nos capacités de bien être, d’adaptation et d’évolution. En dynamisant de façon positive, par une prise de conscience, les qualités et les ressources dont nous disposons, elle a pour but de rétablir l’équilibre dans le fonctionnement global du corps et de permettre de s’adapter aux évènements de la vie.

Elle est une sorte de « gymnastique de la conscience » visant à s’apaiser, s’épanouir, trouver l’équilibre et l’harmonie, et accéder ainsi à un mieux être physique et psychologique.


© Source : Thomas Rébois

La Sophrologie apporte des moyens simples pour préserver sa santé, gérer son stress, apprendre à se détendre, retrouver un meilleur équilibre général, gérer ses émotions, améliorer sa confiance en soi, vivre en harmonie avec ses valeurs, ce qui est important pour soi.

Méthode psychocorporelle, l’être humain y est appréhendé dans sa dimension psychologique et corporelle. Les techniques proposées vont ainsi agir sur le corps et le mental.

Durant les séances, une vaste palette d’exercices est utilisée pour atteindre les objectifs recherchés par les consultants : respiration, visualisation dans les différents temps (passé, présent, futur), mobilisations corporelles, décontraction musculaire…




Naissance de la Sophrologie


La Sophrologie a été fondée en 1960 par le docteur en médecine Alfonso Caycedo spécialisé en neurologie et psychiatrie d’origine colombienne. Inspirée au départ par l’hypnose, et les méthodes de relaxation, plusieurs pratiques orientales ont ensuite beaucoup influencées la création, notamment pour leur approche de la conscience humaine : le yoga, le bouddhisme, et le zen.

Le fondateur a ainsi créé une méthode unique inspirée à la fois des techniques de l’Orient et de l’Occident, ce qui a participé à la richesse et au développement de la Sophrologie.